Viticulture

Ce millésime 2021 restera décidément dans les mémoires. Après les « événements » de la première partie du cycle végétatif (gel, températures très fraîches avant floraison, coulure), la suite de la météo en juin n’a pas forcément suivi la tendance habituelle de nos régions méditerranéennes. Côté pluviométrie tout...

UN PHENOMENE GENERAL EN VIGNOBLE MERIDIONAL Depuis le début du mois de juin, les observations d’une coulure parfois très marquée remontent sur une grande parte du vignoble (Languedoc comme Vallée du Rhône), sur le cépage grenache principalement, mais pas seulement. Provenant d'une fleur mal ou non...

UN CONTEXTE METEO PEU FAVORABLE Le gel des 7 et surtout 8 avril a marqué les esprits. La météo qui a suivi a été tout aussi notable, avec un mois d’avril particulièrement frais (le thermomètre a de nouveau frôlé les 0°C autour des 12 et 13...

UN PHENOMENE TRES ETENDU Dans la nuit du 7 au 8 avril, le sud de la France a été touché par des gelées étendues et de fortes intensités. Tous les vignobles ont subi des dégâts, depuis Saint-Chinian au nord du Gard en passant par Pézenas et...

La précocité du millésime 2020 avait été annoncée. Elle trouve ses racines en automne et en hiver 2019 du fait de pluies abondantes en octobre et novembre et de températures dépassant les normales dès le mois de décembre (+2°C). Cette tendance climatique s’est maintenue en...

La précocité observée depuis le débourrement (en moyenne 8 à 10 jours) semble se confirmer après les premiers contrôles de maturité, et après les premiers raisins vendangés (muscats secs avant le 10 août, chardonnays et sauvignons précoces avant le 15 août). Les pics de chaleurs...

La précocité de ce millésime était déjà annoncée par un débourrement avancé d’une dizaine de jours par rapport à une année « normale ». Si nous savons que les conditions météorologiques au cours du cycle végétatif, peuvent renverser la tendance, les données de température, disponibles en ce début...

Un printemps perturbé… Il y a un peu plus d’un mois, nous parlions dans notre actualité vignoble d’une météo très favorable au démarrage de la vigne, mais nous nourrissions déjà quelques inquiétudes quant à la situation phytosanitaire… Inquiétudes fondées au vu de l'évolution des dernières semaines. La...

Des conditions climatiques contrastées durant la phase de repos végétatif C'est du côté de l'automne 2018 que nous revenons pour démarrer ce bilan du millésime 2019. Il fut marqué par des cumuls de précipitations excédentaires en octobre (fortement) et en novembre (dans une moindre mesure) sur...